Cette page représente la première d'une future série consacrée au "traitement social" du Chômage Central en Belgique et en France. (mise à jour le 10 Mars 2012 à 17h30) Ce traitement est vous allez être tentés de le penser, il est au moins aussi "social" que la fameuse "TVA Sociale", (sic!) qui est aussi une des plus récentes "innovations proposée" par le régime de Zébulon 1er...

Republique FrancaiseUne des grandes Hontes, pour la France entre autres pays, c'est la façon dont on traite les chômeurs. La récente et absurde "proposition" de Zébulon 1er n'est qu'une preuve de plus du fait que la crapule et les salopards sont au pouvoir. C'est une véritable provocation à la violence dont j'espère que ses initiateurs feront un jour douloureusement les frais. La violence sociale est je crois au moins aussi grave que la violence la plus simple, elle n'en est jamais que le prolongement ou le substitut hypocrite le plus lâche.
Zébulon 1er, notre parfumeur de tabouret en chef, a (hélas) été une fois de plus incontournable à la TV le 31 Décembre au soir, même à la télévision Belge! Un petit coup d'oeil et Scheisse! Nous sommes tombés sur lui... Ca dure, ce qui n'empêcha pas ces gens de se moquer de la Corée du Nord! Sa façon de nous présenter la situation économique est absolument surréaliste et pour le moins "culottée". Tout de même! La Crise n'est pas comparable à un phénomène météo ou à un tremblement de terre, deux choses sur lesquelles aucun être humain n'a de prise. (jusqu'à présent) C'est le résultat de ce que nous avons laissé faire, c'est à dire ce qu'ont fait "les puissances de l'argent" qui nous gouvernent. Ce n'est pas la démocratie ça, c'est la voyoucratie...
Qu'en pense Martin Hirsch? Je me suis parfois demandé ce qu'il est allé faire en s'acoquinant avec cette clique, c'est à dire en rejoignant le gouvernement du grand Zébulon. Comme il est parti semble-t-il en claquant la porte, peut-être qu'il se le demande aussi. Il y a quelques années, en invitant TOUS les "DRH" des grandes entreprises publiques et privées de France, il a sans doute eu la révélation de sa vie. Toutes et tous en choeur, ont déclaré qu'ils feraient des efforts pour embaucher beaucoup de jeunes gens si et seulement si, on les aidait à virer tous les "plus de 45 ans"! Il s'est indigné mais qu'y pouvait-il? C'est la façon de fonctionner de notre société...

Theorie_et_emploi

Une chose est à retenir, nous devons constater que nous n'avons pas des "partenaires sociaux" mais de véritables ennemis un peu partout dans le "monde du travail" et trop souvent à la tête des entreprises. En se souvenant de ça, aucun chômeur "senior" ne doit se laisser culpabiliser par la langue de bois pratiquée par les "gnous" du Pôle-Emploi et les crapules qui travaillent chez les sous-traitants de cette daube, les profiteurs de l'argent public payés pour maintenir le système sur le dos des chômeurs. Pensons au caractère odieux de ce fascisme mou qui nous dirige avant de voter:
Pourquoi les "politiques" tolèrent-ils que l'Emploi soit devenu un "marché" alors que c'est un Droit ou cela devrait l'être? Et... Pourquoi faut-il lêcher le cul des entreprises pour avoir une chance de travailler? Les salariés ne sont-ils pas trahis? Qui ose dire que c'est de la démocratie?

Soir_Kroll_2811_gag_climatologique

C'est bien connu depuis des années, les chômeurs sont "accompagnés", souvent par les boîtes sous-traitantes du Pôle-Emploi ou du FOREM en Belgique, pour ne citer que ces deux pays. Il s'agit le plus souvent de nous donner des conseils... Hum-Hum. Voici ce qui nous est dit par "Réference.be", un de ces "bazars" comme on dit en Belgique:

Compter_chomeurs

Je cite!

"Mission Impossible? Mais non! Répond le spécialiste et consultant RH François Meuleman. Selon lui, il faut quitter les préjugés, même si ceux-ci existent sur le marché de l'emploi, et mettre en avant ses "valeurs ajoutées". Nous lisons régulièrement, via vos réactions aux articles parus sur References.be, combien il est délicat d'être à la recherche d'un nouvel emploi une fois abordé un certain âge. Il s'agit souvent d'une véritable traversée du désert avec perte de confiance en soi et rancoeurs tenaces contre le marché de l'emploi.

 Offre_d_Emploi

François Meuleman*, formé à l'Ecole Polytechnique, à Solvay et à la faculté de psycholgie sociale et industrielle, est formateur spécialisé dans l'approche croisée. Rapprocher les sciences dites exactes et les sciences humaines pour créer des outils efficaces de gestion et d'intervention.
Pendant plus de 10 ans, il a collaboré avec de grands groupes de consultance tels que Eurogroup, Deloitte & Touche et Arthur Andersen. Les conseils suivants, pour retrouver du boulot après 45 ans, sont inspirés de l'un de ses modules de formation.
Avant tout, il faudra que le candidat de plus de 45 ans affiche une "cohérence attendue" pour parvenir à re-écrire sa valeur ajoutée et ainsi vendre sa différence.

 ANPE_APEC_FOREM

1. Trouver une "cohérence attendue":
Cohérence attendue? Concrètement qu'attend-on des "plus vieux"? Une suite de qualités précises tels que: structure, synthèse, cohérence, stabilité.
Dès lors, il convient d'adapter à cette "image attendue" votre cv, votre discours et votre présentation. Une fois ces pilliers bien en place et assumés dans votre nouvelle approche, il faudra également placer de votre côté des qualités que l'on attribue habituellement à la jeunesse: enthousiasme, innovation, énergie, dynamisme. Mais, François Meuleman est très clair sur le sujet: il ne faut pas vous inventer un caractère, mieux vaut valoriser vos vrais atouts.

 Travail

2. Réecrire sa valeur ajoutée:
Le formateur utilise une formule choc pour camper la scène: votre plus grande qualité est aussi votre plus grand défaut ! François Meuleman met d'emblée en garde contre les erreurs habituelles à ce stade crucial du processus de candidature:
- Se tromper de valeur ajoutée
- Ne pas connaître sa valeur ajoutée
- Rejeter sa valeur ajoutée car elle fut "un défaut" autrefois
- Masquer sa valeur ajoutée
Comment réecrire sa valeur ajoutée? Comment procéder? En utilisant à la fois des cléfs positives et négatives. Le candidat doit bien analyser son parcours (et ses qualités), déterminer ce qui va le distinguer des autres, définir son idendité... Il devra aussi réfléchir aux causes de son précédent échec**, ses griefs envers les autres, pourquoi il "dérangeait"? Et en tirer les conclusions nécessaires pour réecrire sa valeur ajoutée. Il devra miser sur ses qualités interpersonnelles.

 Marche_et_Theorie

3. Savoir vendre sa différence:
Pour cette troisième étape, le formateur utilisera la pyramide marketing qui est la base de la vente: reconnaître, différencier, signifier (pointe de la pyramide).
Pour être reconnu, il faudra d'abord avoir été vu. Le candidat doit être vu (et reconnu) comme le logo d'une marque. Trop de personnes de plus de 45 ans qui postulent sont invisibles. Ils souffre du syndrome "désolé d'être encore sur le marché", "pardon de postuler, je ne fais que passer"...
En fin de journée, la personne qui s'occupe du recrutement devra pointer, au milieu de plusieurs dizaines de cv, le vôtre et pas celui d'un autre. L'intéressé(e) devra se dire:

-"Je reconnais son cv qui est structuré, cohérent et compréhensible".

Chomeur_et_CV

Se différencier? Comme une marque. Pour les plus de 45 ans, c'est plus complexe. Comme mentionné plus haut, il faudra en premier lieu correspondre aux stéréotypes, bref aux qualités de son âge. Une différenciation cela se fait par rapport aux qualités et pas au défaut des autres. Nul besoin de tomber dans la publicité comparative.
La différenciation ne se fera pas par le diplôme. Partez du principe que votre diplôme ne vaut plus rien. Il est vieux d'une vingtaine d'année. Tout a évolué, les techniques, la communication...
La différenciation ne se fait pas par les années d'expérience. Les recruteurs se rendent vite compte que vous avez bossé 15 ou 20 ans dans la même société. Pour eux, cela signifie une quasi impossibilité de vous adapter et d'oublier votre culture d'entreprise précédente***.
La différenciation se fera par l'interpersonnel: J'ai de grandes qualités en gestion de crise, en capacité pédagogique, en capacité à transmettre un savoir-faire, en gestion de la clientèle...

PC_et_Emploi

Ultime étape: Donner du sens à votre candidature...
Pourquoi postulez-vous auprès de cette entreprise? Qu'allez-vous leur apporter de concret? La démarche de postuler doit avoir un sens. La question centrale est:
"Pourquoi mon trajet m'a-t-il finalement conduit chez vous?"
"Note*: François Meuleman est l'auteur de plusieurs livres sur le sujet. Son dernier ouvrage s'intitule "Se vendre avec succès". Il dispensera une formation gratuite le 26 Mai 2012 au centre de formation Technofutur TIC de Gosselies, près de Charleroi."

Canons_anciens_ARTE_2011_09_17_Elisabeth_1st_boulets_3

C'est trop peu connu, les chômeurs trainent leur âge et leur pauvreté comme des boulets...

Fin de Citation

C'est pas gagné "mais il faut le faire" nous dit-on... Doit-on toutes et toutes finalement comprendre que pour avoir le droit de "décrocher" un emploi, il faut d'abord se prosterner devant les divinités patronales puis ensuite, lêcher le cul des entreprises pour prouver une totale et absolue allégeance à cette façon de penser? Il semble bien que oui. Je suis obligé de le dire ici ou ailleurs, ça me pose un réel problème et je ne suis pas le seul.

Une petite remarque s'impose. Le texte de ce monsieur Meuleman, comme cela arrive aussi à ses cousins Français qui disent exactement la même chose, était truffé de fautes d'orthographe et de français. J'ai eu la maladresse de les corriger ici par un réflexe très personnel, que j'aurais peut-être dû "dompter". (autant pour moi!) Au-delà du fait que "ça ne s'invente pas", cela n'empêche pas tous ces bélîtres d'exiger que les "chercheurs d'emploi" se montrent absolument parfaits, à commencer par en ce domaine... "No comment".

trio_infernal_syndical

Ce que sont et font "nos" Syndicats: Le "document choc" consacré au recrutement: "La gueule de l’emploi". Et oui! Pourquoi aucun syndicat comme aucun parti politique n'élève la voix pour exiger l'interdiction et une répression sévère contre ce genre de méthode(s)? Les entreprises doivent-elles réellement avoir le droit de faire n'importe quoi? Cette horreur soiale et économique dure depuis trop longtemps, il me semble.

Viviane_Forrester_Horreur_Economique

D'autre part si vous vous posez la grande et complexe question du "pourquoi écarter les plus de 45 ans", pensez-y! Il existe quelques raisons tout à fait inavouables, à commencer par celle que je cite en exemple sur ma page consacrée à la Révolution calme du Sénat. Il me semble en effet évident que le patronat ne veut surtout pas que les jeunes gens savent comment on travaillait il y a déjà.... Un "Certain Temps". Et oui, ça pourrait "leur donner des idées". Pour éviter ça il n'y a généralement pas d'autre moyen, "il faut" écarter quiconque risque de trop parler. Quand ils ne SAVENT PAS, les jeunes gens sont tout de même plus faciles à manipuler!

 Yvan_Mayeur

Yvon Mayeur, le Président du CPAS de Bruxelles (Photo Le soir):

"Les sanctions peuvent-elles réellement servir d'incitant à la remise à l'emploi? Vous êtes fort nombreux à le penser. Si un chômeur refuse un emploi qui lui correspond, évidemment qu'il faut des sanctions ! Le système n'est pas là pour soutenir des gens qui refusent d'y contribuer, approuve Yvan Mayeur. Mais à nouveau, tout cela est théorique, si on ne propose rien aux gens, il ne sert à rien de leur mettre la pression".  Ben oui... Je ne lui fais pas dire!

Cela dit encore une fois c'est étrange tout de même. En Belgique comme en France et à ma connaissance presque partout ailleurs, on ne nous demande JAMAIS notre avis, à nous les chômeurs. D'autre part mon expérience (pour ne citer que moi) prouve qu'on ne nous propose presque jamais rien, sauf... Ce qu'on est incapable de faire, ou parfois même ce qu'il est impossible d'accepter. Chercher l'erreur... Dois-je aussi rappeler qu'en Allemagne on a même su "proposer" à des jeunes femmes de travailler en Eros-Center? Où va-t-on comme ça? Ceci nous ramène aussi à la "civilisation" selon Claude Guéant. Chez les peuplades les plus isolées du Monde, ou les plus "primitives" dira-t-on peut-être, "l'Idiot du village" a toujours sa place. Peut-on en dire autant, au pays du sinistre Claude Guéant?

Un système sans éthique humaniste, odieux et stupide, entretenu par des salopards.

Gauthier_Sauvagnac

Denis Gauthier Sauvagnac et sa copine Nicole Notat savaient si bien s'occuper des chômeurs... Ne plus travailler pour ne plus rien gagner du tout. Et même, toujours moins pour les uns et toujours plus pour nous! Même à l'UMP c'est: "A droite doute!" C'est dire...

Il faudrait donc savoir semble-t-il, "se vendre avec succès". Le salariat doit-il donc ressembler à la prostitution?

Docu_la_gueule_de_l_emploi

"La gueule de l’emploi" est un document choc sur le recrutement.

Note **: Les "causes de son précédent échec". Tiens donc! Tu es au chômage et c'est TON échec seulement? Là, nous arrivons dans un monde dont la logique est étrange, où tout est présenté comme si cette idée était parfaitement normale ou que "ça va de soi". Il est visiblement considéré que l'arrivée d'une personne au chômage est son échec, pas celui de son environnement et encore moins celui de l'entreprise. Etonnant n'est-ce pas? Il me semble impossible de savoir qui est seul responsable de son chômage. Je ne crois pas une seconde que les chômeurs de ce type soient très nombreux (je n'en connais aucun) même si cela arrive aussi, fatalement.
Note***: Pourtant à l'évidence "ça se discute"! Pourquoi donc avoir très longtemps travaillé quelque part, serait-il en soi un caractère d'inadaptabilité ou d'une quelquonque incapacité à se "mettre à niveau"? De toutes façons, si ces gens ne vous trouvent pas une "faiblesse", si votre tête ou votre cravate ne leur plaisent pas, ils en inventeront au moins une! Voilà ce que je crois devoir déduire.

Coat_of_arms_of_the_Soviet_UnionSymbolique de l’URSS, l’étoile, la faucille (les paysans) et le marteau (les ouvriers) sur un globe (la révolution universelle), avec un soleil levant et des gerbes de blé, évoquant une richesse que l’on attend toujours. Tel est l'étrange point commun avec l’ultra-libéralisme...

Un des "trucs" les plus étonnants que l'on peut entendre conseiller par ces "consultants" en "ressources humaines", c'est le culte du "réseau". On nous encourage en effet à "entretenir notre réseau professionel". Quand on réfléchit à tout ce que ceci peut impliquer, que doit-on déduire? En fait, c'est un véritable encouragement à créer des "mafias". On entend parfois les mêmes individus faire des commentaires plus que sévères sur l'extrême droite, plus encore à propos du communisme. Leur mentalité me fait plus peur que le fascisme de "Grand-Papa", qui (faut-il le rappeler?) fut vaincu en 1945 et dura finalement moins longtemps que le fascisme moderne qu'est en réalité, l'ultra-libéralisme. On ne l'a pas encore descendu en flamme.

Communisme_ARTE_2011_04_01_Humour_DDR_2En Novembre 1989 "le Mur" est tombé (en Novembre 2009) 

Quand il sera dans les poubelles de l'Histoire, par dessus le nazisme, une chose me semble certaine: Il reste en Europe de l'Est de très nombreux Nostalgiques de l'ère Communiste, surtout dans l'Est de l'Allemagne. Il y aura beaucoup moins de nostalgiques du néolibéralisme....

Trompe_l_oeil

Trop souvent notre vision du "marché de l'emploi" (encore une fois, le Travail est ou doit redevenir un Droit, pas un "marché") se présente comme le sujet de cet astucieux dessin. Sauf qu'en matière d'emploi le trou est généralement réel.

Petite Revue de la Presse et Chômage:

Palmarès du Festival de Poitiers "Filmer le Travail" (par la Coccinelle de Poitiers)
Les chiffres du chômage "en disent long" (les Actualités du Droit)
Pôle Emploi condamné (les Actualités du Droit)
Des "contrats flexibles" (de merde) pour réintégrer les chômeurs. Est-ce bien sûr?
Les chômeurs "passifs". Quesako?

"Le Soir" de Bruxelles en Février 2012:

Pourquoi les chômeurs restent-ils au chômage? ("chat" du Soir de Bruxelles)
"L'Exclusion du chômage est Injuste si on ne leur propose rien!"
En Wallonie 5623 personnes sont au chômage depuis plus de 20 ans
Plus de 40 % de Fraude au chômage en trois ans
La Fraude au chômage serait largement tolérée


Arthur Andersen Consulting (ou un étonnant charlatanisme économique)
Arthur Andersen et le scandale Enron

Manifeste des économistes atterrés & exigeons l'Audit Citoyen Indépendant de la Dette Publique!

Violence_et_Job

Manifeste des Economistes Atterrés & Union Européenne et Citoyens face aux banques (pétition)

Bien amicalement / Met vriendelijke groeten et Merci de m'avoir lu

PLAN de "CONFLICTUALITIC"

piafmatin

Au Japon, quand des "décideurs" sont impliqués dans de graves problèmes, ils font des excuses publiques et le plus souvent ils démissionnent. Que voit-on en France? Le plus souvent il ne manque plus que "le bras d'honneur"... Nous sommes pourtant dans un pays dont les notables politiques se permettent de donner des leçons de droits de l'homme au Monde entier! Faut-il en rire? Non!

René Char: "Ce qui vient au monde pour ne rien troubler, ne mérite ni égard ni respect."