Quel est le principal trait de caractère de celui qui se dit président? (le 20 Déc. 2011) Notre roitelet Nicolas-Zébulon 1er est un véritable menteur compulsif sur tous les sujets, à commencer par celui-ci:

Zebulon_1er

Zébulon (vedette de TV - ORTF années 1960)

C'est à tel point que le culot montré à l'occasion de son dernier discours consacré au secteur nucléaire est hallucinant! C'est à croire que son maître à penser est Joseph Goebbels, qui un jour déclara devant trop de témoins (durant un repas entre notables nazis avec le Führer en personne):
-"Plus le mensonge est énorme, plus facilement le peuple va le croire, surtout s'il est répété souvent..."
Joseph Goebbels serait fier de nous s'il revenait! (Dieu nous en garde... ;-)) La preuve fut apportée par les USA et la France dans les années 2000, que ça ne fonctionne pas "seulement" avec les Allemands des années 1920 et 1930.

Joseph_Goebbels_2

Joseph Goebbels fut le Grand Maître du mensonge collectif.

Dire que l'abandon du nucléaire serait une catastrophe économique est une vaste farce. Il serait plus honnête de nous dire clairement que ceci risque surtout de coûter cher. Il est en effet impossible de fermer les centrales du jour au lendemain et de les "démonter" cela comme on le fait avec un vieux paquebot ou un supertanker trop ancien. Ah! S'il n'y avait que de l'amiante, là dedans... Dans les faits, la pollution interne des "locaux et organes sensibles" devient une nuisance dès l'arrêt du fonctionnement de la "marmite du diable", après avoir été la corne d'abondance des cigales insouciantes que nous sommes parfois.

Tricastin

Centrale du Tricastin (vallée du Rhône)

Et nettoyer tout ça est très long et très difficile. Cela nécessite des tas de précautions délicates et infinies, pour ne pas "plomber" la santé des exécutants et des riverains... En bref, c'est très très cher! D'autre part il faut plein de monde pour le faire. Plus affreux encore, en démantelant une centrale ou le réacteur d'un navire, non seulement on paie, mais on consomme de l'Energie au lieu d'en produire...

Ours_et_Connecticut_18070

Ours polaire en train de jouer avec un sous-marin nucléaire

C'est pour ça que le démontage à Brénilis en Bretagne est à peine commencé depuis 20 ans ! (demandez un peu ce qui se passe sur place... ;-)) C'est toujours remis au lendemain. EDF préfère (bien sûr!) dépenser ses sous sur celles qui fonctionnent, que pour les centrales qu'on a arrêtées! Logique n'est-ce pas? C'est aussi pour ça qu'elle ne veut pas fermer les plus anciennes. Ce n'est pas si compliqué... Mais c'est comme faire le ménage chez soi, il faudra tôt ou tard "y passer"! Hélas.
Je n'ai pas les moyens (les infos) pour évaluer ce que "ça veut dire", mais je ne serais pas surpris si on nous disait que l'arrêt du nucléaire va (fatalement) créer beaucoup plus d'emplois que son fonctionnement routinier en a su créer depuis le début, "sous la présidence" de Valéry Giscard d'estaing. Là est le grand mensonge! Ce qui suit, "on" ne vous le dit pas souvent car c'est une réalité qui dérange un peu...

Schema_Centrale_Nucleaire

Shéma ultra-simplifié d'une centrale nucléaire EDF (il manque tous les sous-ensembles "accessoires" et les dispositifs de sécurité)

Et oui... L'électricité "venant" du nucléaire coûte beaucoup moins cher depuis le début de nos belles machines que celle tirée des moyens classiques, tout simplement parce que personne n'a encore payé (ni même évalué!) tout ce que va nous coûter le démantèlement et la dépollution totale des installations à mettre sur "stop"! Là, il faudra fatalement payer cette Energie longtemps après ses premiers usagers, sans l'avoir consommée soi-même. Ceci étant de surcroît en n'en produisant plus, ce qui est tout de même fort pénible.

Il est très étonnant de se souvenir que depuis plus de 35 ans, les géniales grosses têtes qui "nous ont monté tout ça", n'ont jamais cessé de traiter les contestataires d'irresponsables ou de "demeurés mentaux". Incroyable mais vrai!

Anne_Lauvergeon

Anne Lauvergeon fut longtemps surnommée "atomic Anne"

Etrangement (dans quel monde absurde nous sommes!) "Cerise sur le gâteau", faute de connaissance technique sur la question la majorité du grand public "non connaisseur" s'imagine naïvement que les activités nucléaires les plus dangereuses sont celles des militaires. En réalité le secteur nucléaire militaire est de fait le moins dangereux, preuve s’il en est de l’absurdité de ce que nous avons fait de notre science. Et oui! Les militaires “pro” ne sont pas payés pour faire du profit. Ce "n'est pas le genre" à faire des économies de bouts de chandelles et… AUCUN militaire de carrière n’a envie de se faire sauter la figure!

CMA_CGM_Christophe_Colomb_Groupes_Electrogenes

Groupes électrogènes à bord d'un porte-conteneurs. Une centrale nucléaire doit en avoir aussi, ne serait-ce que pour en assurer le démarrage et l'arrêt, ou le maintien de la sécurité en cas d'arrêt "surprise" de la "marmite".

EDF est tombée dans un piège tout à fait redoutable en s'engageant à fond dans cette voie, tandis que d'autres pays, sauf nous et le Japon, ont stoppée net cette farce avec sagesse. Où est la sortie?
D'autre part, doit-on avoir la cruauté de citer tous les horribles déchets qu'on a toutes les peines du monde à "traiter"? Ils se baladent parfois en train ou en camion, dans des conditions qui me feraient hurler de rire, si ce n'était pas aussi débile. 20 000 flics pour escorter un train de "marchandises", c'est fort n'est-ce pas? Qui va payer tout ça? Nous! "Derrière" EDF et ses collègues.
Ainsi, oser dire qu'arrêter le nucléaire va faire du chômage pour faire très peur aux plus naïfs, c'est un mensonge qui mériterait au moins mon pieds au cul de ce freluquet, quand on commence à réfléchir à tout le boulot qu'il faudra faire...

Cul_de_SNLE

La seconde carrière du Redoutable consiste à (presque) tout montrer au public à Cherbourg

Au contraire! Cela peut créer beaucoup de jobs pour tout "démonter" le plus proprement possible, mais aussi dans le développement des nouvelles formes d'énergie. D'autre part la marche d'une chaudière nucléaire, nécessite tout un tas de savoirs-faire "pro" très variés et magnifiques, dont la plupart peuvent être utilisés autrement, car ce n'est pas que du "pur nucléaire" et même celui-ci peut servir ailleurs et autrement que dans la production nucléaire "classique". C'est d'abord une question de volontarisme politique!
Le "petit souci" pour nos brillantes élites est surtout que cette démarche complexe (à laquelle tôt ou tard, on n'échappera pas) ne peut à priori se faire facilement et rationnellement, qu'en dehors de la "logique" actuelle de l'ultra-libéralisme économique. Ceci leur donne une raison de plus de refuser.

Ex_SNLE_Tonnant_Terrible_Indomptable

Les "ex" Tonnant, Foudroyant et Indomptable attendent le retrait de leur chaudière à Cherbourg. Ils ont gagné la Guerre, comme le général Henri Guisan gagna la Seconde Guerre Mondiale, sans la faire! Un des amiraux qui se sont succèdés depuis la création de la FOST (Force Océanique STratégique de l'Ile Longue) disait qu'ils sont conçus pour ne (surtout) pas devoir s'en servir.

-"Si un jour ça doit arriver, c'est que nous avons perdu la paix..." Ajouta-t-il.

En France jusqu'à présent, seule la Marine Nationale a su planifier à long terme le démantèlement dès leur conception, des réacteurs de ses sous-marins anciens, même si elle le fait très lentement. (il suffit de trainer au fond du port de Cherbourg pour le constater) Elle le fait par souci de Sécurité. On est fort loin d'EDF ou de son confrère Japonais qui a fait parfois, n'importe quoi sans même prévoir qu'un groupe électrogène de ecours, c'est fragile et il ne faut (surtout) pas l'installer en un lieu inondable...

SNLE_Inflexible_10492

L'Inflexible à son retour définitif à Cherbourg. Faisons de même avec les centrales.

Ne laissons pas des notables conservateurs, vicieux et soumis à des intérêts privés très discutables, sans parler de leur imprudence, nous mentir plus longtemps sur tous les sujets, à commencer par celui-ci!

Cette politique n’est pas seulement lamentable, elle est très dangereuse et le devient toujours plus. Depuis la séparation EDF-GDF et leurs privatisations autrefois rampantes mais visibles maintenant, des pratiques de gestion fort contestables pour ne pas dire douteuses sont devenues la norme. Par exemple les abus de sous-traitance avec statut "au rabais" et les économies de bouts de chandelles sur la maintenance ne devraient pas être tolérées. Et que dire des opérations de bourrage de cranes organisées régulièrement? Les fameux "stress-tests" comparables à ceux "conçus" par les banques, ne sont pas que des sujets de plaisanterie burlesque. Si une vraie "farce" survient un jour, on n'en rira pas plus qu'au Japon en Mars 2011.

Anne_Lauvergeon_depart

"Atomic Anne" virée par Zébulon 1er

Les décideurs de ces "façons" doivent au contraire être punis et virés dans le pire des cas. Tout n'est pas "à jeter" dans l'industrie nucléaire. Il faut, surtout quand comme moi on sait “comment ça marche”, savoir rester nuancé avec l’énergie nucléaire. Nous ne sommes pas très nombreux à bien comprendre ce qu'elle est. Les “ignorants fatals” que sont en réalité Sarkozy lui-même et plus encore les anti-nucléaires "durs" et sans nuance, n'apportent rien au débat important qui se résume par la question simple:
Quoi faire de cette merveille “salopée” par ce qu’on en a fait? Maintenant au lieu de représenter la modernité, l’utilisation de cette énergie autrefois prometteuse, représente le conservatisme socio-économique le plus étroit! En l'état, ce n'est certainement pas la voie du progrès.

PS Nucléaire: L'évènement nucléaire de la semaine du 5 décembre fut l'intrusion farceuse de Greenpeace. Cela m'a suggéré une information complémentaire pour cette page. Il faut bien le dire en effet, EDF a été parfaitement ridiculisée!
"Sur le terrain", il est amusant de constater que personne n'a compris sur le moment ce qu'allait faire ces gars de Greenpeace. Dès qu'il fut certain qu'il n'y aurait aucune casse, l'intrusion ne fut visiblement pas assez pris au sérieux. Que serait-il arrivé si parmi ces militants, il y avait de vrais tordus?

Salon du Nucleaire et Charlie HebdoD'autre part il y a peu le Canard Enchainé a évoqué une autre affaire. D'après l'Autorité de Sûreté nucléaire, le four qui a explosé à la mi-septembre sur le site nucléaire de Marcoule en faisant un mort et quatre blessés contenait 500 fois plus de radioactivité que ne l'avait déclaré à la presse, la filiale d'EDF chargée de son exploitation. Cette fois encore, ce qui fut su après coup fut dit plus discrètement que l'annonce rassurante lorsque c'est arrivé! Ainsi va l'information dans le pays le plus nucléarisé du monde, c'est à dire des mensonges énormes et l'enfumage permanent.
"Les Dossiers du Canard" ont de longue date passé au crible tous les bobards officiels du même tonneau, notamment celui qui avant Fukushima, prétendait impossible la survenue d'un accident nucléaire majeur en France. Les journalistes du Canard ont ouvert le débat. Il ne s'agit plus de choisir entre le nucléaire et la bougie. La vraie question qui se pose aujourd'hui c'est:
-"Le danger nucléaire en vaut-il la chandelle ?"
J'ajoute pour conclure, que le rapport final sur l'accident de Marcoule précise aussi que le cercueil du malheureux technicien qui y a laissé sa peau, est blindé au plomb et que son incinération fut interdite. Et oui, il a perdu la vie mais il a gagné l'éternité radioactive le gars!

Bien amicalement / Met vriendelijke groeten et Merci de m'avoir lu

PLAN de "CONFLICTUALITIC"

piafmatin

Au Japon, quand des "décideurs" sont impliqués dans de graves problèmes, ils font des excuses publiques et le plus souvent ils démissionnent. Que voit-on en France? Le plus souvent il ne manque plus que "le bras d'honneur"... Nous sommes pourtant dans un pays dont les notables politiques se permettent de donner des leçons de droits de l'homme au Monde entier! Faut-il en rire? Non!

René Char: "Ce qui vient au monde pour ne rien troubler, ne mérite ni égard ni respect."